Nouvelles

26 janvier 2015

Définir la personnalité d’une marque, un impératif

Quand les budgets sont serrés, investir dans un travail de réflexion visant à définir la personnalité et l’axe de communication d’une image de marque peut sembler superflu, voire inutile. Pour bien des gens, il est difficile d’allouer de précieuses ressources financières à un processus qui ne génère aucun outil tangible, alors qu’ils pourraient utiliser cet argent pour produire un feuillet promotionnel ou une publicité.

Pourtant, cet exercice de réflexion est d’une valeur immense pour la pérennité d’une marque. Il constitue le socle sur lequel reposeront tous ses outils de communication à court, moyen et même long terme, puisqu’il permettra à la marque d’évoluer de façon cohérente au fil du temps.

Définir l’ADN d’une marque, ses caractéristiques propres, ce qui la rend unique et la différencie des autres est essentiel. Une image de marque forte et porteuse est le meilleur moyen de toucher le consommateur, de lui parler un langage qui le rejoint, qui l’inspire. Ne pas y mettre le temps, les efforts et le budget revient à travailler à l’envers et à risquer de se retrouver « prisonnier » d’outils de communication qui véhiculent une image de marque fade, impersonnelle ou mal adaptée à sa cible. Difficile de se débarrasser d’une image de marque terne lorsqu’on l’a déjà diffusée sur le web, qu’on a tapissé la ville d’affiches publicitaires, ou qu’on a distribué plusieurs milliers d’exemplaires d’un feuillet promotionnel.

En investissant dans une réflexion au sujet de la personnalité d’une marque dès le début, on simplifie la production de tous les outils de communication. En effet, le style, les couleurs, les polices de caractère, le ton employé dans les textes, tout cela a déjà été défini, il suffit d’utiliser ce matériel comme base de travail pour créer des outils qui s’harmoniseront et qui contribueront à renforcer l’image de la marque en s’appuyant sur ce qui la caractérise.

Toute entreprise, si modeste soit-elle, a donc avantage à prendre le temps de se questionner à propos de l’image qu’elle souhaite projeter. À moyen et à long terme, le retour sur investissement en vaut la peine.